2 Contrats civiques chez les Mérinos

Fidèle à sa vocation de formateur St Martin XIII s'est attaché les services de 2 contrats civiques, Dylan Mank et Matéo Mitifiot, depuis le 15 octbre jusqu'au 15 juin 2019. Deux jeunes du crû qui auront comme mission de PROMOUVOIR LES VALEURS DU FAIR PLAY ET UNE PRATIQUE DU RUGBY OUVERTE A TOUS PUBLICS. 

Dylan, arbitre , étudiant en journalisme et Matéo, étudiant et titulaire du BAFA, sont tous les 2 décidés à oeuvrer pour le bien du club.

Il a été défini un programme d'actions et de pistes pour satisfaire la missions. Par exemple ils auront pour mission de porter la parole treiziste dans  le milieu scolaire de la ville, public et privé ainsi que tout autre association ou manifestation regroupant des enfants.

Directement autour du club, ils vont nous proposer des actions pour mieux accueillir enfants et parents, pour rendre plus attrayant notre club ainsi que son siège La Grange.....

Pour toutes leurs actions ils seront encadrés d'adultes responsables du club.

 

Formation nationale :

Jérémy Blanchecotte, le coach des juniors-seniors, s'est astreint à suivre la formation d'entraîneur fédérale pendant 2 jours à Salon de Provence.

Avec son expérience et ses premiers diplômes de moniteur, Jérémy complète son bagage technique pour mieux servir le club.

 

Saint Martin XIII : une victoire dans la douleur en Italie

Samedi 27 octobre 2018 à Saluzzo
 Stade de Manta (18:30)

4e journée brassage division nationale (poule F

Saluzzo XIII 0 :  8  Saint-Martin XIII 

(mt 00: 04

Arbitrage : Guido Bonatti

Pour Saint Martin : 2 essais (Ollagnier, 34 ; Lignon, 78)
 Saint Martin XIII  : Laventure, Tischendorf, Garcia, Lombard, Bourret, Chaput, Lignon, H. Ollagnier, T.Letondor, F.Ollagnier, Grougnard, C. Andréani (cap), Bens, Massille, A. Letondor

Début juillet, les rugbymen Saint-Martinois avaient rendu une visite estivale aux piémontais de Saluzzo dans le cadre du trophée San Bernardo disputé sous une chaleur accablante. Les cravens ont à nouveau franchi les alpes ce samedi dans le cadre de la 4e journée de brassage de division nationale. Les italiens s'étaient inclinés assez lourdement la semaine précédente à Saint Martin (52:12) mais les dirigeants du club transalpin avaient tenu à remotiver leurs troupes pour donner à domicile un tout autre visage. Côté climatique le soleil estival avait laissé place à une pluie drue et un terrain des plus gras. 

Le staff Saint-Martinois avait mis en garde les joueurs sur le fait qu'il faudrait qu'ils comptent sur une réaction d'orgueil de leurs adversaires et enfiler le bleu de chauffe en défense.

Ce fut l'exacte prévision de ce qui se déroula sur le terrain avec un rugby âpre, engagé, où les velléités offensives furent souvent mises à mal par l'intensité de la défense, un ballon rendu très glissant  par la pluie et un terrain ne favorisant pas les courses rapides. Face à des italiens physiques et accrocheurs, les Mérinos commettaient un trop grand nombre d'erreurs pour espérer dominer sur les plans de la possession de balle et de l'occupation territoriale. Ils durent se cantonner à la dure tâche de défendre pour endiguer les assauts d'un collectif italien porté par son public et désireux de l'emporter chez lui.  Faute de chevauchées balle en main et de grands espaces, le public put apprécier un remarquable travail défensif de la part des deux équipes. Une débauche d'énergie qui occasionna coupures et contusions mais qui demeura toujours dans les limites de la correction entre deux groupes qui s'estiment et se respectent. Dans ce contexte minimaliste, c'est le talonneur Florent Ollagnier qui trouva l'intervalle à la 34e minute après un départ dans les 20m adverses pour débloquer le compteur des provençaux. Menant sur le score minimaliste de 4 à 0 à la pause, les Mérinos se préparèrent pour un second acte qui promettait d'être aussi intense avec une équipe de Saluzzo reprenant l'assaut dès la reprise. Et elles furent longues et douloureuses ces quarante dernières minutes, ne laissant aucune place à la moindre créativité rugbystique mais à un authentique combat défensif. Saluzzo fut souvent à un cheveu de l'égalisation mais échouait à franchir l'en-but craven. Au contraire, comme c'est souvent le cas dans ce genre de match, ce sont les Mérinos qui réussirent à marquer à 2 minutes du terme de la rencontre sur un des seuls mouvements au large qu'ils ont pu mener à bien, avec l'ailier Lignon à la conclusion.

Victoire étriquée pour Saint-Martin XIII mais les joueurs laissaient éclater leur joie sur le terrain détrempé à l'issue de la rencontre tant cela fut dur et douloureux avec des italiens n'ayant jamais cessé d'y croire.

A noter le début en seniors de Hugo Ollagnier et des juniors Théo Letondor et  Mathis Tischendorf.

Cette 4e victoire de rang confirme la 1re place des Mérinos en tête de la poule F devant Caumont XIII. Les vauclusiens ont pris le meilleur sur Vedène ce dimanche et feront le déplacement à Saint-Martin le dimanche 18 novembre. Une victoire des cravens serait synonyme de qualification pour le championnat de division nationale 1 pour la 4e saison consécutive.

St Martin XIII réussit la passe de 3 !

Dimanche 21 octobre - Stade des Alpilles.

Arbitre central Dylan Mank.

Environ 200 spectateur sous un chaud soleil.

Avec la réception des italiens de Saluzzo," invités dans le championnat PACA", les Mérinos ont brillament passé la phase aller de la phase de brassage.

Une nouvelle fois remaniée pour tester le maximum de joueurs avant les joutes nationales, la formation st martinoise se devait de convaincre devant des Italiens gonflés à bloc avec leurs derniers renforts australiens.

Comme lors des matchs précédents, St Martin frappe vite par Brandon Laventure suivi d'un autre essai de Rémi Lis tous transformés par Fabien Gellet. Celui-ci réussit son essai dominical après feintes de passes. Puis St Martin se montre moins fringant, laissant l'iniative à Saluzzo qui inscrit un magnifique essai entre les poteaux. Cela eut pour effet de réveiller les St Martinois qui inscrivèrent 2 nouvels essais par Brandon, son 2ème et Sylvain Bens. La mi temps est sifflée sur le score de 26 à 6.

En seconde mi temps, la machine st martinoise peine à conclure suite à quelques dernières passes mal ajutées mais Mickaël Picavet-Mistral retrouve le chemin des buts. Rémi Lis et Fabien Gellet sont à la conclusion de percées d'avants où se mettent en valeur Nathan Icher et Anthony Grougnard entre autres.

Saluzzo sans démérité parvient à doubler la mise mais cela ne suffit pas à endiguer l'armada des Mérinos qui marque à nouveau par Brandon et Sylvain Bens. Score final St Martin 52 Saluzzo 12.

Malgré la lourdeur du score, Saluzzo n'a jamais baissé les bras. Les Roosters montrèrent de net progrès en défense et furent menaçant sur les ailes.

L'entraineur St Martinois, Jérémy Blanchecotte, est plus que satisfait de la prestation de ses joueurs : "Tout en assurant une rotation de joueurs on maintient une bonne gestion du jeu. J'ai apprécié les percussions où les avants ont sorti le ballon. Bons retours de Sylvain Bens et Julien Chaput dans le groupe. J'avais mis en garde les joueurs sur la qualité de l'adversaire. Les Italiens en net progression seront plus que menaçants dans un futur proche. Il est interessant  de rencontrer de telles équipes avec un esprit quelque peu oublié par d'autres". A la réception d'après match, Fabien Gellet reçu la récompense d'homme du match des mains du partenaire-joueur Nicolas Thorelle.

Composition de la formation de St Martin XIII: Marvin Gellet (cap), Christopher  Laventure, Brandon Laventure, Rémi Lis, Jonathan Lombard, Fabien Gelet Steven Gongora, Sébastien Flamencourt, Nathan Icher, Cédric Andréani, Mickaël Picavet-Mistral, Anthony Grougnard, Yvan Bourret; rempaçants Sylvain Bens, Julien Chaput, Jonathan Perrier et Nicoals Thorelle.

Prochaine journée: samedi 27 octobre en déplacement en terre italienne à Saluzzo ( 1er match de la phase retour).

Ce samedi avaient lieu les Comités d'Origine mettant aux prises les sélections départementales des Bouches du Rhône et du Vaucluse à Salon.

Des jeunes Mérinos faisaient partie des sélections U13, U15 et U17. Seule la sélection U15 a vaincu.

Un dragon chez les Mérinos!

C'est avec un plaisir partagé que St Martin XIII a reçu la visite d'un ex-Mérinos devenu dragon en une seule saison.

Robin Brochon est venu remettre au club son 1er maillot des Dragons Catalans, le 35 qu'il porta face à warrington au mois d'août.  Un premier match en Super League pour devenir le plus jeune joueur à porter la tunique sang et or du club professionnel situé à Perpignan. Robin a tenu à rendre cet hommage au club qui l'a formé et a assisté à la remise des maillots aux  U15  Mérinos en s'attachant au nouveau porteur du n° 1, maillot fétiche qu'il porta de nombreuses années et avec lequel il devint champion de France U15 avec St Martin XIII. Il était pour l'occasion acompagné de son père Sébastien, lui aussi ancien de la maison Mérinos comme co-entraîneur des champions de France U15, aujourd'hui domicilié en terre toulousaine.

Merci Robin pour ce geste qui t'honore. Le maillot sera mis en évidence dans la galerie du club, qui lui souhaite bonne chance dans sa carrière déjà bien garnie pour un début.

Photo : le Président Jean Pierre Gérin se voyant remettre le maillot par Robin Brochon.

Page 1 sur 20