Les mérinos en mode rachat

Les seniors de la DNI qui reçoivent Cavaillon ce dimanche 29 janvier, ont toujours en travers la courte défaite face au leader salonais et doivent se racheter pour garder un rôle à jouer dans sa catégorie.

Le dimanche de repos fut mis à profit pour soigner les dernières blessures et pour peaufiner les tactiques qui vont être utiles pour résister au retour des poursuivants toulonnais.

 Les U15 et U17 après leurs victoires sans bavure face à Salon le week end dernier, iront à Lyon pour rencontrer les gônes sur leur herbe. Au match aller les U15 avaient du cravacher pour arracher la victoire alors que les U17 s'étaient promenés. On sait que sur leur terre les Lyonnais sont plus coriaces, avis aux entraîneurs de motiver leurs troupes.

 L'école de rugby avait organisé le samedi 21 au matin une étape du challenge RJLP. Les clubs de Caumont, Cavaillon/Cheval Blanc, Barbentane, Carpentras et Entraigues avaient bravé le froid pour disputer des rencontres animées arbitrés par des dirigeants locaux. Après ces rencontres les jeunes dégustèrent les en-cas préparés par le staff féminin sous l'œil vigilant du maître de cérémonie, Jean Paul Escapa, le responsable de l'école de rugby.

 Sélection

le mercredi 25, 4 jeunes Mérinos, les U17 Timothé Bertrand, Robin Brochon, Louis Carré et Hugo Salabio,ont  effectués des tests à Carcassonne dans le cadre de la sélection nationale U17 qui doit rencontrer l'Angleterre. Bonne chance aux talentueux Mérinos !!!

Un sommet Treiziste !

15 janvier 2017 à Saint Martin de Crau 15h00 (Stade des Alpilles)

 Saint Martin XIII   16 / 18   Salon XIII 
 (Mi-temps : 6 / 10)

 Temps froid et fort mistral : 500 spectateurs

 SMC XIII : G. Gérin, M. Carrié, M. Gellet, H. Ollagnier, M.Larget, H. Martinez, F. Gellet, A.Morel, F. Ollagnier, D.Paulet, S.Bens, C. Montfort, M. Escapa, J. Graziani, J. Chaput, T. Aguera, T. Bayert-Trujas

SMC : 3 essais (M. Escapa 19e ; M. Larget 52e , J. Chaput 66e) ; 2 transformations  (H. Martinez)

Salon XIII : 4 essais (8e, 12e, 70e, 76e) ; 1 transformation


Après leur victoire contre les leaders parisiens, les Mérinos avaient encore un copieux morceau au menu avec la réception de leurs voisins du RC Salon XIII. Qualifiés pour les 8es de la coupe Lord Derby après une victoire convaincante contre Lescure, club d'élite 2, les salonais se présentaient avec toute la confiance d'un groupe sûr de ses atouts : de la densité physique et une bonne maîtrise technique.
> Une seule voie pour les Saint Martinois pour ne pas subir, hausser le niveau ! Pas de round d'observation dès le coup d'envoi, les deux équipes commencent pied au plancher et les Cravens parviennent à occuper le camp adverse dans les toutes premières minutes en enchaînant des tenus rapides et du jeu au pied précis.
> Sur leur 1re incursion dans les 20m adverses, les jaunes et noirs de Salon profite de deux plaquages ratés pour trouver la brèche et aplatir un essai sur l'aile droite, non transformé.
> Galvanisés par la prise du score, les visiteurs reviennent dans le camp Mérinos et, sur un 5e tenu, tapent un coup de pied contré par la défense... qui revient dans des mains salonaises et leur permettent d'aggraver la marque après transformation (0-10 à la 12e minute). Certaines équipes auraient pu perdre courage après un tel début et laisser l'adversaire prendre le jeu à son compte mais ce fut loin d'être le cas du XIII St Martinois. Reprenant le contrôle du ballon et forts de l'engagement de leurs avants, les locaux se retrouvaient très vite en bonne position dans le camp adverse et J. Chaput fixait un défenseur pour offrir la balle à M. Escapa qui trouvait l'intervalle et parvenait à franchir la ligne près des poteaux (6-10 après transformation à la 19e minute). Une 1re mi-temps qui en restera à ce score minimaliste mais qui offrira aux spectateurs présents un spectacle riche en intensité et deux équipes aux défenses intraitables, mais qui parviendront également à dompter un violent mistral pour envoyer du jeu en passes avec très peu de déchet compte tenu des conditions climatiques.
La 2de période repart sur les mêmes bases : engagement maximal, défenses acharnées et volonté de faire vivre le ballon. Les chaînes d'attaques se succèdent pour les uns et les autres, les contacts s'intensifient mais à chaque fois, les défenses se montrent à la hauteur et parviennent à sauvegarder la ligne d'essai. Il faut attendre la 52e minute pour voir M. Larget s'infiltrer et casser la ligne salonaise pour inscrire l'essai en bonne position à droite des poteaux (12-10 après transformation de H. Martinez). Le combat se poursuit et c'est ensuite au tour de J.Chaput de trouver la faille sur l'aile gauche pour un essai qui ne sera pas transformé, le ballon heurtant le poteau latéral droit et tombant juste au-dessous de la barre transversale (16-10 à la 66e minute).
Marquer à nouveau aurait certainement permis aux Mérinos de prendre l'avantage décisif sur les jaunes et noirs... et l'expulsion temporaire d'un salonais à la 69e semblait ouvrir aux locaux la porte du succès. Sauf qu'il n'en a rien été ! Il semblerait même que la supériorité numérique ait quelque peu perturbé les locaux dans leur engagement défensif, et boosté les visiteurs, puisque ces derniers trouvaient par deux fois la clef de l'essai sur leur aile gauche (16-18). Les arrêts de jeu ne permettaient pas aux Mérinos de scorer et la victoire revient donc à Salon.
 Au-delà d'une déception légitime liée à ces petits riens, à ces détails qui font que l'on cède pour deux points, on retiendra le haut niveau de jeu produit par les 2 équipes. Salonais et Saint Martinois ont montré qu'un derby peut être autre chose qu'une foire d'empoigne. Ils ont porté leur sport vers des sommets d'intensité sans jamais verser dans la violence ni le mauvais esprit.
Le groupe DN1 dispose désormais de 15 jours sans match et recevra le SU Cavaillon le 29 janvier prochain avant de retrouver à nouveau leurs voisins et amis Salonais le 4 février prochain à Saint Martin pour un tour de barrage de la coupe Déjean, il nous tarde d'y être !

 Les U20 (juniors) partagent les points avec Lambesc-Salon.

C'est avec un réel plaisir que nos juniors ont enfin débuté leur championnat à 13 en recevant les voisins jaune et noir.

Le staff, Jérémy et Adlin, avait à sa disposition 15 joueurs pour composer une équipe séduisante avec les juniors qui ont testé la DN1 avec succès. La sauce a eu du mal à se lier puis le fond de jeu Mérinos  qu'ont tous les joueurs dans les gènes, permit à St Martin de toujours coller au score. Il sembla creuser l'écart mais échoua souvent dans la dernière passe. Lambesc-Salon s'accrocha pour arracher le nul en fin de rencontre- 20 à 20.

Prochain rendez-vous pour le groupe, le 29 janvier pour le match retour avant de disputer une rencontre de Coupe Nationale le 19 février.

Les U15 et U17 n'avancent plus !

Encore une défaite pour les U15 (4-16)

Face à une équipe de Morieres  plus entreprenante, nos Merinos, n’ont pas fait le poids ni dans le jeu ni dans l’engagement .Malgré deux entrainements sérieux dans la semaine menait de main de maitre par Kevin Gellet , Philippe Blanchecotte  et Hugo Martinez , cela n’a pas suffi à effacer les lacunes défensives de cette équipe.

Il faudra montrer beaucoup plus que ça pour accrocher la deuxième place et montrer le vrai visage !

Elle pointe désormais à la 5eme  place, réaction fortement attendu samedi face à Marseille.

Pas de revanche pour les U17

Début de match équilibré entre le leader ST Martinois et son dauphin avignonais. Les 2 équipes se rendent coup pour coup, avec malgré tout une domination territoriale des locaux.

Malgré la possession du terrain et du ballon, ce sont les visiteurs qui scorent à la 25eme minute. 0-6 score a la mi-temps.

Début de 2eme mi-temps sur un rythme très élevé, à l'agressivité et la stratégie de jeu en puissance avignonaise les merinos tentent d'envoyer du jeu. Encore un contre assassin fait mener les visiteurs 0-10 (45eme).

Cela fut ensuite un combat difficile pour gagner le milieu de terrain, les avants sonnant la révolte jusqu'à revenir à 4 points (16-20).

Mais à cause de trop nombreuses fautes de mains notamment, les merinos ne purent dépasser les visiteurs, qui marquent les derniers (score final 16-24).

Une occasion ratée d'asseoir définitivement sa domination sur le championnat régional. A noter une grande prestation de Hugo Salabio, Thibault Nouguier, Clément Drapier et Louis Carre et bon rétablissement à Robin Brochon .

Les coachs vont devoir trouver des solutions pour percer le jeu adverse, qu'ils retrouveront début mars pour une belle entre deux grandes équipes , et avec peut être des arbitres au niveau  ...

Les seniors s'offrent le leader - Les U15 et U17 quittent la coupe

Le 8 janvier 2017 à Saint Martin de Crau 15h00 (Stade des Alpilles)

Saint Martin XIII   18 /10   Paris XIII   (mi-temps : 10 / 4)

 Temps froid et fort mistral ; 300 spectateurs

Arbitre central : M. Drizza 

Arbitres de touche : MM. D.Mank et W.Sabatier
SMC XIII : G. Gérin, M. Carrié, M. Gellet, H. Ollagnier, A. Andréani, H. Martinez, F. Gellet, C. Andréani, F. Ollagnier, S. Flamencourt, C. Tanzi, C. Montfort, M. Escapa, J. Graziani, J. Chaput, T. Aguera
SMC : 3 essais (M. Gellet 9e ; T. Aguera 27e , F. Gellet 62e) ; 2 transformations et 1 pénalité (H. Martinez)

Paris XIII : 2 essais (24e et 66e) ; 1 transformation

Il y a des jours et des climats où jouer au rugby demande plus que de l'envie mais du courage. C'était le cas ce dimanche à Saint Martin où les acteurs ont dû braver les rafales d'un mistral quasi-glacial pour disputer la dernière journée des matchs de la phase allé du championnat DN1 (poule est).

Précédée par un bon repas offert par le club vendredi soir et cuisiné par leur coach Jean-Pierre, cette reprise sportive 2017 avait été introduite par le discours du  Président qui rappelait les fondamentaux de notre sport pour les hommes qui portent notre maillot : savoir se faire mal, endurer les efforts, combattre ensemble sans rien lâcher et ne jamais oublier que derrière ils doivent compter avec le soutien de toutes celles et ceux qui y croient, dirigeants, staff, partenaires, municipalité et bénévoles. Message repris haut et fort dans les vestiaires avant le match où l'on sentait un groupe déterminé à se mettre au niveau des treizistes de la capitale qui se présentaient invaincus.
Côté terrain, l'équipe des mérinos enregistrait les retours de Graziani, Aguera et Chaput auxquels il faut ajouter la 1re titularisation en DN1 du junior 1 Clément Tanzi, auteur d'un match très convaincant.
Dès le coup d'envoi sifflé par M. Drizza le ton est donné, les lignes défensives sont en place et les conditions de jeu difficiles ne sont pas propices à la mise en place d'un jeu alerte. Les parisiens commettent quelques en-avant qui permettent aux Cravens d'occuper leur camp dans des positions intéressantes... mais nous leur rendons trop vite la politesse en tombant  des ballons en début de chaînes, si bien que le début de la partie  voit les deux équipes se neutraliser dans un combat défensif déjà intense.

 L'étincelle est allumée à la 9e minute par les locaux qui parviennent enfin à transmettre la balle de façon fluide jusqu'à M. Gellet placé en moyenne position aux 20m à droite. D'un crochet intérieur il efface son vis à vis pour inscrire le 1er essai du match (6:0).

Les contacts s'intensifient et commencent à éprouver les organismes mais les lignes tiennent de part et d'autre. La réplique des visiteurs vient autour de la 25e minute avec un très bel essai faisant suite à une passe rapide sur le centre placé aux 20m à gauche qui remet instantanément en croisée à un coéquipier qui trompe la défense Saint-Martinoise (6/4).

Les Mérinos réagissent très vite sur un mouvement de passes rapides qui parviennent à T. Aguera sur l'aile gauche, qui parvient à plonger en coin dans l'en-but parisien. (10/4 score à la mi-temps). 

La 2e période ressemble à la 1re, avec un gros travail défensif des deux équipes, les avants ne chôment pas ! On sent bien ces deux groupes capables de mieux jouer ballon en main mais il faut reconnaître que le fort mistral contrecarre les intentions offensives des protagonistes. Les minutes s’égrènent et les Franciliens qui courent après le score et campent à 10m de notre ligne tentent une passe sur l'aile droite... interceptée par F. Gellet qui dépose la balle pour l'essai après une course de 90m (16/4). Cette avantage est le bienvenu car les parisiens prennent l'ascendant à ce moment de la partie, percutent, gagnent des duels en défense, puis finissent par trouver la faille dans l'axe après un bon travail de sape (16/10).

 On arrive dans le money time et nos Mérinos contiennent héroïquement les assauts parisiens sur leur ligne d'en-but. Remettant la main sur le ballon et appliqués à mener leurs chaînes jusqu'au bout, les Cravens finissent par obtenir une pénalité dans l'axe aux 35m. A ce degré de vent et compte tenu de la fatigue, celle-ci n'a rien de simple mais H. Martinez parvient à la rentrer et donne ainsi l'avantage décisif à ses partenaires puisque le score en restera là (18/10).

Bravo à tous les acteurs pour cette partie à suspens disputée dans des conditions climatiques dures et qui ont fait preuve d'un engagement total.
Rendez-vous ce dimanche 15 janvier au stade des Alpilles (15h00) où nos Mérinos rencontreront leurs voisins et amis Salonais pour le crunch des Bouches-du-Rhône à 100% 13 précédé d'un lever de rideau entre les formations juniors à 13h30.

Samedi 7 janvier - Coupe de France en U15 et U17.

A Carpentras les troupes du trio Blanchecotte, Gelet, Martinez, les U15, n'ont pas réédité leur dernière prestation de décembre et ont subi le jeu des comtadins. Pourtant au début de rencontre St Martin avec un jeu plus aéré s'était montré menaçant mais sans arriver à conclure au contraire de Capentras qui trop facilement mène 18 à 0 à la mi-temps. Après les citrons, le scénario se répète et Carpentras enfonce encore plus le clou, St Martin réagi enfin avec un essai. Score final Carpentras 34 St Martin 4 et se trouve éliminé pour la Coupe de France.

Les U17 se déplaçaient à Avignon pour une rencontre  que le club de village, St Martin XIII  avec des joueurs made in St martin,  voulait face au club de la ville et du département ! Le sort en a décidé autrement car les U17 ont cédé d'un point dans un débat indécis jusqu'à la dernière seconde dans un match tendu . Le métier et la ruse avignonnaise a eu raison de l'arbitrage et des Mérinos  besogneux qui jouèrent avec humilité et qualité. 

La revanche est déjà là, car le hasard du calendrier fait que les 2 formations se rencontreront dès le samedi 14 dans le cadre du championnat régional (15h), précédé de la rencontre entre les U15 des 2 clubs ou l’on peut déjà assurer que TOUT le village sera là !

L'école est toujours en repos, seuls les U13 (benjamins) étaient sur le pré dans le cadre d’une journée de présélection départementale à Salon en vue de constituer l'équipe départementale qui disputera une rencontre le 18 mars.

Vendredi 13 janvier dès 19h

Le club présentera ses vœux aux partenaires suivi d'un apéritif dînatoire.

Page 7 sur 13