WEEK END à Oublier ...

La seniors de la DN1 avait rendez-vous avec l'histoire ce dimanche 14 mai à Salon en rencontrant Réalmont pour le compte de demi finale nationale.

Tous les ingrédients étaient réunis, une météo idéale, nombreux public bariolés à majorité bleu et blanc et 2 équipes à la réputation offensive.

Dès les premières minutes on sent de la fébrilité chez les mérinos qui se montrent hésitants aussi en bien en attaque qu'en défense. Réalmont bousculé arrive à mener ses séries au maximum au contraire de St Martin qui fait trop de fautes de main. Néanmoins St Martin est à 2 doigts d'inscrire un essai mais en compliquant son attaque permet à Réalmont, à l'affut, d'intercepter le ballon pour conclure par un essai massue entre les poteaux. St Martin essaya bien de réagir mais se fit trop souvent pénalisé (!) ce qui permit à Réalmont de jouer pratiquement la mi temps dans le camp provençal. De plus il se montra très réaliste et marqua des essais aussi bien sur l'aile ou en perforation dans l'axe grâce au jeu clairvoyant de son ouverture qui profita des moindres failles dans la défense des Mérinos. Le score sans appel de 30 à 0 est sifflé à la mi temps par l'arbitre, Monsieur Cau, qui sembla abuser du sifflet dans un contexte qui le ne méritait pas.

A la reprise, les Mérinos devaient monter un autre visage  s'ils voulaient l'emporter. Cela fut le cas non sans avoir encaissé encore un essai, contestable mais validé après consultation de l'arbitre de touche. A 34 à 0, l'affaire semblait compromise.

Puis enfin la machine st martinoise se mit à fonctionner sans raté: Arnaud Andréani (2), Marvin Gellet et Corentin Massille inscrivent des essais qui ravit le public qui s'enflamme et permet d'espérer la victoire. A la 70 mn St Martin revient à 34 à 26. Réalmont est dépassé, ses avants ont du mal à enrayer les Mérinos. Sur un nième déboulé d'Arnaud Andréani servi par Gautier Gérin, on croit à l'essai mais Arnaud qui choisit une course rentrante pour faciliter la tache du butteur, se fait rattraper par l'arrière à quelques mètres de la terre promise... il restait 7mn! Réalmont s'accroche aux rares ballons qu'ils récupèrent mais toujours aussi réaliste,  marque un essai de 60m, suite à un ballon à suivre, généreusement accordé par les arbitres pourtant situés à 30m de l'action!

Puis sur une dernière action, le coup de grâce est infligé par le talonneur réalmontais qui ajuste un drop.

Score final Réalmont 41 (rencontrera Pujols en finale) - St Martin 26.

Quelle déception pour St Martin qui nous a montré son véritable visage l'espace d'une seule mi temps! Encore trop d'indiscipline verbale ou geste de mauvaise humeur qui ont permis à l'adversaire de gagner de précieux métres sans effort. Réalmont n'a pas à rougir de sa victoire car a maitrisé son match, les joueurs se montrèrent très disciplinés dans une rencontre qui, malgré l'enjeu, s'est déroulé dans un très bon esprit.

La saison des seniors se termine comme l'an dernier en demi. Le club va mener des réflexions pour passer ce cap sans perdre son âme, tout en maintenant l'esprit convivial qui règne au sein de ses diverses équipes. Un point va être fait avec les joueurs avant les vacances auxquels sera proposé le projet club et la nouvelle formule des championnats juniors et DN.

Maintenant, concernant le championnat de France, toute l'attention du club est portée sur les U20 (juniors) qui iront défier St Estève sur ses terres le dimanche 28 mai, mais c'est une autre histoire!

 

Fin de cycle pour nos  galactiques

  

Les U17 se déplaçaient en terre catalane pour essayer de gagner  le droit de disputer la demi finale. Hélas, et non sans avoir lutté comme des guerriers pour remonter leur handicap du match aller. Le match fut plombé d'entrée par l'arbitre qui priva St Martin de ballons ce dont profita son adversaire pour inscrire 3 essais de plus, Théo Letondor et Hugo Salabio, 2 avants, durent quitter l'aire de jeu sur blessure. Petit à petit St Martin recolla au score pour arriver à égalité à 10 mn de la fin, révolte menée par Timothe Bertrand à la baguette , Quentin Fillol, Robin Brochon, Tom Elyazord et Theo Esposito ....mais dut céder sur le final après tous les efforts fournis durant la partie.

Là aussi dommage que la saison officielle s'achève de la sorte car le potentiel (joueurs, encadrement) y était , L'émotion était fortement  présente à la fin du match ...

C'est la fin d'un cycle pour cette formidable bande de jeune qui depuis les poussins était suivis par Éric Bertrand et rejoint par Sébastien Brochon en benjamin et qui tirent leur révérence également  ! Bravo et mille fois MERCI MESSIEURS ..

Les U15 étaient à Albi mais gardaient un mince espoir de qualification suite à leur lourde défaite au match aller. On attendait une réaction mais Albi a déroulé pour écraser St Martin sur le score de 42 à 0....Une saison à vite oublié et certains joueurs qui montent en U17 devront faire preuve de plus de maturité ...

Les U13, disputaient le tournoi national, sur 2 jours, à St Laurent de la salanque. Ils ont alterné 3 victoires et 3 défaites pour terminer à a 10éme place mais on raté de peu la 8ème place.

L'école de rugby de Jean Paul Escapa, en terre vauclusienne, à Gargas, disputait le tournoi des ocres. Les premiers pas et poussins terminèrent vainqueur de leur catégorie.

Les U15 s'effondrent - Les U17 frôlent l’exploit !

Les U15 recevaient Albi ce samedi au stade des Alpilles et ont dû subir une cuisante défaite face à une solide équipe tarnaise qui n'a douté que pendant les 5 premières minutes face à St Martin. L'état du terrain, assoupli après la pluie du matin, et le soleil enfin surgi des nuages, 2 équipes qui ne connaissaient pas, tous les ingrédients étaient réunis pour lancer cet après-midi rugby.

D'entrée St Martin se montra appliqué et motivé et est à 2 doigts d'ouvrir le score mais cela fut de courte durée car Albi qui semblait emprunté commença à dérouler son rugby. La défense St Martinoise commença à voler en éclat surtout par passivité et manque de solidarité. Les athlétiques albigeois aux gabarits  plus avantageux que les Mérinos, s'en donnèrent à cœur joie pour perforer la ligne bleue trop perméable. Malgré quelques sursauts, St Martin plia sur le score sans appel de 44 à 6. Ce retard de 38 points semble impossible à rattraper tant Albi fut dominateur mais St Martin qui vaut mieux que cette sortie va aller dans le Tarn dès le dimanche 14 mai pour donner une meilleure image de l'équipe U15 Mérinos.

Pendant la semaine à venir, les coachs vont s'essayer à redonner de la confiance au groupe et plus individuellement à ceux qui sont passés complétement en travers.

En U17, le choc a tenu ses promesses mais St Martin dut céder sur la fin.

Le XIII Catalan, tout auréolé de sa victoire Coupe de France, venait pour confirmer ses intentions. Du côté de St Martin, les coachs avaient placé les jeunes devant leurs responsabilités en leur rappelant que la suite de la saison dépendra de ce match.

Le message semblait perçu car c'est St Martin qui prend l'initiative du jeu et par 2 fois Thom Eliazord parvient à inscrire 2 beaux essais bien servi par son centre Louis Carré. Sur le deuxième, Thom nous fit étalage d'un cadrage débordement digne d'un ailier confirmé. En menant 8 à 0, les Catalans dominés dans le jeu, reviennent au score en profitant d'erreurs des Mérinos, bénignes au demeurant mais plus graves à la fin. Le score serré de 10 à 8 voit les Catalans virer en tête à la pause.

St Martin conscient de ces dernières bévues, reprend la partie avec autant de convictions mais encore une fois c'est le XIII Catalan qui marque (16 à 8) pourtant les Mérinos travaillent dur. Le travail paye enfin et la porte est ouverte encore par Thom Eliazord (le 3ème du jour) suivi de peu par Théo Letondor qui marque en force un essai en ramenant le score à égalité (16 à 16). Théo Letondor très en verve fait exploser le pack catalan , après une passe limpide de Timothe Bertrand pour marquer un nouvel essai et St Martin semble s'envoler, 22 à 16 à moins de 10 mn du terme.

St Martin campe encore devant la ligne catalane mais dominer n'est pas gagner et sur un contre les Catalans égalisent avant de s'assurer la victoire après un ballon botté dont le dernier rebond leur fut favorable.

Score final St Martin 22 XIII Catalan 28.

Le staff a assez de lucidité pour tirer les enseignements de cette défaite qu'on aurait pu éviter. Les avants ont été solidaires et vaillants, à l’image de  mais  trop de points au pied perdu dont une en face ..., de plus nos cadres semblaient un peu émoussés pour déborder des catalans très réalistes.

Les U17 auraient voulu une meilleure "der" pour leurs charismatiques entraîneurs Eric Bertrand et Sébastien Brochon qui dirigeaient par la dernière fois sur le stade des Alpilles cette génération depuis 7 ans. Ils ont les moyens de refaire leur retard de 6 points dès samedi prochain, le 13 mai, et enfin vaincre le signe indien qui les suit depuis le début de la saison lors des matchs capitaux !

A noter le superbe etat d'esprit des deux equipes venus uniquement pour jouer 

 

St Martin XIII attaque un week end de transhumance.

Aves les U15 qui se déplacent à Albi et les U17 qui vont à Perpignan, d'autres équipes saint martinoises jouent à l'extérieur ce week-end:

 - l'école de rugby va disputer un tournoi dans le Vaucluse chez les ocriers de Gargas.

 - les U13 iront aussi en Roussillon disputer le tournoi national, sur 2 jours, à St Laurent de la Salanque.

 - puis dimanche, la DN1 va tenter de gagner sa place pour la finale à Salon face à Réalmont.

les jeunes Mérinos (U15 et U17) débutent leur aventure en Championnat de France.

Ce samedi, les U15, du trio Philippe Blanchecotte, Kévin Gellet et Hugo Martinez, vont recevoir en quart aller, l'équipe d'Albi qui a terminé première de sa poule. On ne connait peu de choses sur cette équipe mais on peut penser qu'elle doit être fidèle aux équipes traditionnelles du Tarn: un pack  musclé, des demis inventifs et des 3/4 solides. Bref tout ce qu'il faut pour réaliser une grande rencontre.

Coup d'envoi à 14h.

Les U17, du trio Eric Bertrand, Sébastien Brochon et Marvin Gellet, va recevoir le gros morceau de la catégorie: le XIII Catalan beau vainqueur de la Coupe de France sans bavure devant Avignon !

Les mérinos savent ce qu'il les attend et le staff les a préparés en conséquent! La saison se jouera en 2 phases dont la 1ère étape passe à St Martin dès ce samedi. Oublié les sélections, les matchs contre Stanningley, la féria de la Crau, maintenant on se reconcentre sur l'équipe pour disputer une rencontre dans la peau de l'outsider.

Coup d'envoi à 15h.

Ces matchs se derouleront dans un climat serein afin de montrer que notre sport c'est le plus beau !!!

 

LES JUNIORS EN FINALE !!!!!!!!!!!

Le groupe juniors (u20) s'est extirpé, à contre coeur, des fastes de la féria de la Crau pour,  de bon matin ce dimanche 30 avril, s'en aller en terre tarnaise essayer de gagner le droit  de disputer la finale en défiant le club régional de Réalmont.

La quarantaine de supporters provençaux, les aficionados mérinos, un peu noyée dans la colonie rouge et bleu des adversaires du jour, ne s'en est pas laissé compter et assura l'ambiance du début à la fin.

L'équipe remaniée se présente avec quatre  U17 Robin Brochon ,Hugo Salabio et  le duo Timothé Bertrand /Emile Aguera pour l'animation offensive et également  voit le retour de blessure de Rémi Lis.

Stimulé par les fans, St Martin planta la première banderille par un essai en bout de ligne de Joachim Amaral Salavador après un service du bout des doigts de Théo Hernandez. Timothé Bertrand du bord de touche ajusta la transformation. Sur le renvoi St Martin continue son pilonnage et Robin Brochon s'extirpe de la meute tarnaise pour inscrire un essai entre les poteaux que s'empresse de transformer Timothé. Le festival de la Crau se poursuivit, les avants fixent bien et les 3/4 poursuivent à merveille : sur une passe sautée de Timothé Bertrand, Morgan Larget aplatit en bout de ligne. Sur la réception, Réalmont semble se ressaissir et pousse St Martin à la faute mais la défense veille au grain. Le malin Corentin Massille planta sa banderille et laissa ses adversaires accrochés à ses basques pour inscrire son essai dominical. Timothé Bertrand la transformant, le score à la 20 minutes est de 22 à 0 pour St Martin ! Le léger mieux ressenti chez Réalmont se concrétise par un essai en bout de ligne un peu délaissée par la défense st martinoise. Mais la machine de la Crau ne se dérégla pas car Anthony Infantino et Hugo Ollagnier remirent vite le couvert pour faire passer St Martin largement en tête à la mi temps en menant 32 à 6.

Julien Chaput et Christian Aguera, les coachs du jour, suppléants le titulaire Jérémy Blanchecotte pris par ses obligations professionnelles, mirent à profit la pause pour remotiver les joueurs afin qu'ils restent dans le match et travaillent les fondamentaux.

Malgré l'avertissement la reprise vit Réalmont inscrire un essai tout en bout de ligne (!) puis St Martin remit la main sur le ballon et sut concrétiser 4 fois par Anthony Chaubard, Hugo Ollagnier (2)  et Corentin Massille. Robin Brochon profita de l'occasion pour nous montrer son adresse au tir au but et les transforma tous. St Martin à l'heure de jeu est quasiment qualifié et...relacha sa défense ainsi que des ballons faciles ce dont profita par 2 fois Réalmont pour le plus grand plaisir du public tarnais. Mais l'estocade fut St Martinoise et fut portée par Corentin Massille après une course de 50 m (essai transformé par Timothé Bertrand).

St Martin 62 Réalmont 24.

La finale nationale programmée le dimanche 28 mai à St Estève verra aux prises St Martin à nos amis  de St Estève, mais ça c'est une autre histoire !

Un grand bravo à ces jeunes et au staff qui ont su garder la tête froide malgré l'enjeu et le fanatisme du public. Ils ont montré qu'on peut jouer au rugby, être efficace même après quelques heures de bus et respecter l'adversaire.....quand d'autres ont préféré la féria....

Composition de l'équipe: Robin Brochon (U17)- Hugo Ollagnier - Joachim Amaral Salvador - Morgan Larget - Anthony Infantino- Emile Aguera- Timothé Bertrand (U17)- Quentin Colot- Anthony Chaubard - Axel Morel - Arnaud Prud'Homme - Clément Tanzi - Corentin Massille - Théo Hernandez- Nathan Sorlut - Hugo Salabio (U17) - Rémi Lis, 18ème Théo Gadanho, 19 ème Mathis Tischendorf .  

Page 2 sur 12