Fraternité & Rugby

Une merveilleuse équipe

Essayez toujours d’éviter une collision entre vous et un autre joueur dans la mesure du possible. Faites de votre mieux pour anticiper l’endroit où se trouvera votre adversaire afin d’éviter tout contact. Cela vous permet non seulement de garder la possession du ballon, mais aussi de réduire considérablement le risque de blessure.

Il est préférable de passer le ballon dès qu’un défenseur se rapproche de vous. Gardez le ballon aussi longtemps que vous pouvez avancer en toute sécurité et passez-le à un autre joueur une fois que les défenseurs sont sur vous. L’autre joueur aura alors quelques secondes avant que les défenseurs ne se rapprochent d’eux.

Sports & évennements

Coupe de France Rugby

Les Mérinos recevaient dans leur antre des Alpilles pour le 2ème tour de la Coupe de France Lord Derby. L'adversaire était bien connu puisque les vauclusiens de Vedène s'étaient présentés le dimanche précédent pour y disputer l'ultime journée de la phase des brassages pour l'accession au championnat de division nationale. La rencontre serrée s'était soldée sur une laborieuse victoire des cravens sur le score étriqué de 28 à 22. Un tour de coupe est significatif de match couperet et une défaite signe la fin de la compétition pour le perdant. C'est pourquoi les Saint Martinois avaient un double objectif : passer ce tour évidemment mais avant tout hausser la qualité de leur jeu par rapport à la prestation de la semaine passée jugée décevante par le staff. Message reçu par les hommes sur le terrain qui impriment immédiatement leur emprise sur la partie avec une bonne maîtrise de leurs chaînes d'attaque et une défense hermétique et rigoureusement organisée. Cette qualité d'ensemble doit d'autant plus être soulignée que la partie fut entamée sous la pluie et sur un terrain glissant. Dès la 7e minute, Massille parvient à casser la ligne défensive vauclusienne pour aplatir en moyenne position. Le capitaine Andréani doublera la mise à la 12e minute en force et sous les perches. Le junior Tischendorf, servi sur son aile gauche à la 17e minute, parviendra à esquiver 2 placages pour inscrire un pur essai d'ailier au pied du poteau de coin. Côté visiteurs, on insiste sur le défi physique et la tactique s'avérera payante à la 23e minute avec un essai marqué sur le côté droit après départ au raz du tenu. Massille triplera son compteur avant la mi-temps et permet à ses coéquipiers d'atteindre la pause avec une avance confortable. Pas de relâchement des locaux au retour des vestiaire avec un essai de Brandon Laventure suite à une belle succession de passes après contact. La réaction de Vedène ne fera pas sortir des Mérinos concentrés sur leur sujet avec deux ultimes essais signés Chris Laventure et Massille pour un quadruplé. La satisfaction était de mise à l'issue de la rencontre au vu de la qualité du contenu proposé dans un contexte climatique difficile où se sont malgré tout mis en évidence: Jonathan Perrier dans un poste inhabituel d'arrière, Nicolas Thorelle (homme du match) aux puissants rushs, Corentin Massile qui retrouve le chemin des buts ainsi que la charnière Rémi Lis/Fabien Gellet qui orchestra à merveille le jeu des Mérinos. Qualifiés pour le tour suivant, les Mérinos pourront potentiellement recevoir à la mi-janvier une grosse écurie du XIII français puisque les clubs élite entreront en lice à ce stade de la compétition. Avant la courte trêve des confiseurs, le Président JP Gérin saluait le bon parcours et l'état d'esprit du groupe senior qui termine invaincu en ce début de saison et accédera dès janvier au championnat de division nationale 1 pour la 5e saison consécutive dans une poule Est en compagnie des catalans d'Ille-sur-Têt et du Barcarès, des toulousains de Ramonville et des franciliens de Paris-Chatillon. Les joutes seront relevées, à n'en pas douter, mais Saint Martin XIII s'ancre ainsi dans la hiérarchie du rugby à 13 amateur français et garde le cap fixé qui est d'aller plus loin que les saisons précédentes et d'accéder à une finale. Les jeunes Mérinos étaient aussi en lice ce week end les Cadets en déplacement à Carpentras n'ont pu remporter la victoire. L'Ecole se déplaçait à Lambesc pour y disputer une journée organisée par le Comité 13. Activitées de la semaine L'école organise son arbre de Noël le mercredi 19 décembre à 16h30. Auparavent, un élu de la FFRXIII viendra remettre à chaque enfant un ballon dans le cadre de l'opération "un enfant, un ballon" lancée par la Fédération depuis 3 ans. Le Pére Noêl remetrra lui ausi aux enfants des présents avant de savourer e goûter de Noël. En soirée cela sera le tour des minimes et cadets de partager le repas de fin d'année.

Accès à la DN1

Après une longue trêve de 3 semaines, les Mérinos recevaient Caumont, le dauphin de cette poule F de brassage. Les vauclusiens disposent d'une équipe physiquement bien armée et combative durant 80 minutes. L'entame s'avère très équilibrée entre deux formations qui entendent donner de la vitesse au jeu. Ce parti-pris d'un rugby rapide, exigeant physiquement et techniquement, se paye aussi parfois par des pertes de balles. Et c'est suite à turn-over, dû à un en-avant Caumontois, que les locaux déplacent rapidement le jeu côté droit où l'ouvreur Bourret trouve l'intervalle pour ouvrir le compteur de Saint-Martin. S'appuyant toujours sur des transmissions rapides, les Mérinos trouvent à nouveau la faille au quart d'heure de jeu par Fabien Gellet qui dépose la balle entre les perches et transforme lui-même l'essai. Bens triple la mise sur son aile droite à la 19e minute (16:0) Mais les cravens commettent eux-aussi des erreurs préjudiciables et c'est suite à une récupération de balle liée à un hors-jeu que les vauclusiens s'installent sur la ligne Saint-Martinoise et trouvent la faille pour réduire l'écart. Les intentions des visiteurs ne faiblissent pas mais une faute de talonnage à la 32e minute, apparemment anodine, rend le ballon aux locaux pour une chaîne de tenus qui sera conclue par un nouvel essai de Fabien Gellet côté gauche. La mi-temps est sifflée sur le score de 22 à 6 en faveur des Mérinos, mi-temps durant laquelle les consignes du coach Blanchecotte sont de continuer à élever le niveau de jeu et de travailler davantage les plaquages de façon à ralentir les jeu des vauclusiens. Les premières minutes du second acte voient les visiteurs se ruer sur la ligne Saint-Martinoise et parvenir à marquer en coin côté gauche suite à une succession de passes rapides à la 50e minute (22:10). Mais les Caumontois encaissent 5 minutes plus tard un essai après une percée de Chaput et semblent dès lors accuser le coup physiquement. Les vingt dernières minutes verront les Mérinos marquer à 5 reprises dans un match qu'ils contrôlent parfaitement. Avec un score final de 52 à 10 et une 5e victoire en autant de partie disputées, les Mérinos compostent leur billet pour la division nationale 1 pour la 4e saison consécutive, le plus haut niveau du rugby à 13 amateur français. Satisfaction donc pour le staff sportif et les dirigeants puisque le premier objectif de la saison est d'ores et déjà atteint. Mais une satisfaction qui ne doit pas faire oublier que le plus dur est à venir avec une seconde phase de championnat début 2019 qui confrontera les Saint-Martinois au gratin treiziste amateur dans des joutes certainement plus intenses. L'application et le travail sont de rigueur pour tenir son rang à ce niveau. Dimanche prochain (25 novembre à 15h), dernière journée de la phase de brassage d'accession en DN1 avec la réception de l'équipe de Vedène. Malgré une qualification déjà acquise, les Mérinos auront à cœur à domicile de soigner le contenu de leur jeu et de poursuivre sur leur lancée. Les U15, U17 et les féminines étaient en déplacement à Villeurbanne ce même dimanche. Il a fallu être patient pour arriver à bon port suite aux barrages filtrants et c'est avec 20 mn de retard que St Martin débuta en U15. Les hommes d'Aziz avaient du feu dans les jambes et l'emportèrent 26 à 4. Les U17, comme au match précèdent, étaient menés 2 à 6 à la mi temps avant de s'effondrer en seconde mi temps pour perdre 42 à 6. Les féminines n'ont pas résisté longtemps face aux Championnes de France en titre, les lyonnaises l'ont emporté aisément 54 à 0. Ce samedi 24 novembre les U17 joueront à Salon, les U15 sont au repos. Au stade des Alpilles, l'école de rugby de Yannick Claudet, organisera un tournoi avec les clubs de Barbentane, Carpentras, Gargas, Morières, les Mérinos et Salon. Les rencontres auront lieu de 14h à 17h. Venez nombreux découvrir les futurs talents treizistes.

Carton plein pour les Mérinos

Ce samedi, sur le stade des Alpilles, l’école de rugby, organisait un tournoi en remplacement de celui préalablement prévu le 17 novembre dernier à Carpentras.

Malgré les soucis de transport et la météo plutôt humide dans la semaine, les clus initialement prévus sont tous venus mais à effectif réduit!

Barbentane, Carpentras, Gargas, Morières, Salon sont venus rivaliser, enfin, sur la souple pelouse des Alpilles et sous un doux soleil dautomne.

Les St Martinois de Yannick Claudet, le nouveau responsable de l’école, n’ont pas fait les choses à moitié en s’adjugeant la 1ère place dans toutes les catégories. Puis les enfants furent récompensés par un goûter généreusement offert et servi par les mamans.

A noter que les rencontres furent arbitrées par des bénévoles dont une majorité du club des Mérinos.

Prochaine journée de  l’Ecole: samedi 1er décembre, déplacement à Morières.

Les U17, se rattrappent face à Lyon

Les U17, recevaient Lyon sur le terrain de Salon et ont déjoué tous les pronostics en l’emportant.

Plus motivés et surtout plus conscients de leurs possibilités les jeunes Mérinos attaquèrent le match par le bon bout: en marquant les premiers!

Ils restèrent en tête toute la rencontre pour l’emporter finalement 44 à 18, se vengeant de la sorte du résultat du match aller.

Prochaine rencontre , le samedi 1er décembre, à St Martin, réception de Carpentras, match à 15h.

Cette rencontre sera précédée par la rencontre des U15 des 2 clubs, coup d’envoi à 14h.

La DN1 au repos forcé.

La dernière rencontre de la poule de brassage des seniors ne s’est pas disputée à cause de l’orage violent qui sévissait au moment du coup d’envoi. Le terrain rendu dangereux par la pluie a été interdit par l’arbitre après consultations des représentants des clubs de St Martin et Vedène. La rencontre est reportée au dimanche 9 décembre.

Quand les Mérinos rencontrent les bisons

Les Champions de France Elite 2017/2018 , le plus haut niveau français en rugby à XIII, le S O Avignon XIII, ont entamé une tournée des clubs formateurs régionaux qui alimentent leurs équipes élite (seniors et juniors).

Ce mercredi 28 novembre, les rugbymen Mérinos de St Martin XIII ont reçu la visite des Bisons d’Avignon, emblème du club avignonnais, venus leur présenter le bouclier de Champion de France (Au rugby le titre est toujours symbolisé par un bouclier en bois).

Les jeunes Mérinos de l’école de rugby se virent offrir posters dédicacés et s’eesayèrent à poser des questions puis prirent une photo souvenir entre les 2 mascottes des 2 clubs, le Mérinos et le Bison.

A noter que 2 joueurs champions, Guillaume Bonnet et Romain Pourret, ont porté la tunique de St Martin XIII.

Histoire de St Martin 13

L’enfance: 1973-1980

Dans une contrée toute réservée à la bovine et au sport roi qu’est le football, deux exilés du SUD-OUEST se mirent en tête de créer le rugby à 13 à Saint Martin de Crau. Certes, les débuts ne furent pas facile, le Jeu à XIII étant particulièrement situé dans d’autres localités que celle de la Crau.  Les adeptes étaient rares, mais en 1974 St Martin devenait en raison de sa population très jeune un tremplin favorable à notre jeu, d’autant plus que la maison des jeunes nous ouvrait grand ses bras le Club étant une section de la MJC locale. Nos jeunes pousses emmenant les parents comme dirigeants, la saison 1974/1975 voyait deux équipes de jeunes participer au championnat régional.

1975/1976 : C’était trois équipes puis un embryon de seniors. Parrainage de la section par la prestigieuse AS ST ESTEVE ( 66 ).

1976/1977 : Les structures du club permettaient de mettre en place pour le championnat promotion une équipe senior et toujours des équipes de jeunes avec participation aux tournois régionaux.

1977/1979 : Beaucoup de satisfaction notamment des minimes et seniors. Les produits de la ferme commencent à pousser et laissent augurer une bonne récolte. 1ère rencontre internationale avec le séjour des jeunes de Wakefield ( Angleterre ).

1979/1980 : 5 ans d’efforts concrétisés. L’équipe 1 décroche son billet en 1/2 finale du championnat de France et nos minimes celui des 1/8. Tournoi et tournées pour nos jeunes sont à l’ordre du jour.

1980/1981 : Beaucoup d’ambitions pour nos cadets et l’école. La catégorie senior s’étoffe et une équipe réserve participe au championnat régional. Participation d’un pupille et d’un poussin à la finale nationale des parcours techniques en lever de rideau de la finale nationale à Toulouse.

L’adolescence: 1981-1993

C’est l’adolescence normale pour toutes nos catégories avec des hauts et des bas . L’équipe dirigeante se structure et recherche les meilleures solutions pour permettre la formation de jeunes et maintenir une équipe senior.

 Séjour de l’équipe de France A à St Martin pour préparer son match international contre la GB à Marseille.

 Rencontre internationale entre les minimes du club et les russes du Spartak de Moscou.

 La section sort de la MJC et adopte les statuts d’association loi 1901 et devient SAINT MARTIN XIII.

Participation de l’Équipe I à la coupe de France Lord Derby ce qui lui permet de recevoir son parrain l’AS ST Estève en tant qu’adversaire.

 Après avoir présidé le club depuis sa naissance, Jean Chaput laisse la place à Robert Bachini en 1987 qui est remplacé par l’actuel président en 1991.

 Organisation de séjours annuels pendant les vacances pascales dans diverses régions françaises : Corse – Ile de France – cote Basque – Aquitaine – Midi pyrénées.

 Organisation de la finale nationale de la catégorie Promotion qui met aux prises les équipes de l’AS Estève II ( 66 ) et de Cheval Blanc ( 84 ) face à 1500 spectateurs au stade des Alpilles.

 Constitution d’une équipe juniors « comité « avec les clubs voisins.

 La commission de jeunes tout en restant au sein du club, devient autonome et gère, en plus de ses compétitions, ses finances.

L’age adulte: de 1994 à aujourd’hui

 C’est le passage à l’âge adulte avec les 20 ans du club dignement fêtés. Pour la première fois, nos minimes avait l’honneur de jouer une finale nationale. Nos minimes ne furent pas champions, mais pas battus. Égalité au score, le règlement sportif donnait le titre à nos adversaire. 

 1994/1995 : Séjour d’une semaine en Angleterre, conjointement avec le club de Tarascon, de la catégorie cadet et quelques minimes : découverte des brumes du nord et de l’ambiance de Wembley. 

 L’année du titre. Nos cadets sont champions de France !

 1995/1996 : Pour la première fois, ST Martin engage seul une équipe junior, il est de ce fait présent des pupilles aux seniors, comme les « grands » !

 1996/1999 : Quelques jeunes partent vers des clubs d’élites.

 1999/2000 : Les seniors achèvent leur saison finaliste de la coupe de France Fédérale.

 2001/2002 : Les seniors remportent la coupe de France Fédérale !

 2011/2012: Lors de l’assemblée générale élective, Raymond Molitor est élu Président. Il succède à Françis Delvalle (1991-2012)

 2012/2013: Les séniors échouent en 1/2 finale de DN3 face à l’AS Preixan-Le Lauquet, Les Cadets remportent le Challenge National (3ème
division), les Minimes sont champions de Provence, l’Ecole de Rugby remporte pour la 5ème fois en 6 ans le Challenge Roger Jourdan – La Provence.

2013/2014: 40ème anniversaire du club – Les Séniors joueront en Championnat de France DN1 Poule Sud.

2014/2015:  L’Ecole de Rugby remporte le Challenge Roger Jourdan la Provence (6ème fois en 8 ans)Les Minimes réalisent le triplé : Championnat PACA – Coupe de France – Championnat de France, Les Juniors réalisent le doublé : Championnat PACA – Coupe de France.

2015/2016: L’Ecole de Rugby remporte le Challenge Roger Jourdan la Provence, les Juniors remportent le trophée National, les séniors s’inclinent en 1/2 finale de Championnat de France DN1